Les Agit Propalogandistes

Lisez AGIT-LOG !!! Agit-Prop Blog politique et militant ! Critique des mythologies contemporaines ! Ironie subversive ! Démystification des discours médiatiques inféodés !

Derniers Brûlots

Petit exemple de censure sur Libération à l’ère d’Internet


Les Agit Propalogandistes, le 15/10/2007 à 16:52 / dans : Medias

A l’heure où une partie croissante de l’information circule via Internet, les biffeurs et autres professionnels du pilon n’intéressent plus les rédactions qui emploient désormais des « modérateurs » chargés, suivant des règles introuvables, de trier le bon grain de l’ivraie parmi les réactions laissées par les lecteurs. Gare à l'impertinent qui s’aviserait de sortir, dans les limites de la correction et du respect, des passages cloutés dessinés par nos modérateurs cybernétiques. Chaque commentaire – pardon, « réaction » - doit être « modérée avant validation » ! L’auteur de ce billet s’en est récemment aperçu à ses dépens …

 

Mercredi dernier, comme chaque matin, passant en revue les divers titres des principaux quotidiens, je me suis attardé sur une tribune de Daniel Sibony, psychanalyste, qui publie régulièrement des articles dans Libé, dont le dernier en date faisait passer la protestation contre le CPE pour une poussée d’acné d’adolescents rebelles. Passons.

 

Mercredi matin, donc, je lisais cette tribune intitulée « la jouissance des chefs contre la Cause » et consacrée à la parution des mémoires d’une ancienne guérillero néerlandaise des FARC. L’article, en plus d’être lourd, mal argumenté et quelque peu sibyllin, ne nous apprenait rien sinon que les jeunes tentés par l’expérience de la guérilla n’étaient finalement qu’une bande d’ados mal dans leur peau, révoltés et qui exprimaient leur mal-être en achetant un billet pour Bogota direction la jungle et la kalachnikov ! Sans doute Daniel Sibony prend-t-il pour une réalité certaine ses propres fantasmes sur la jeunesse actuelle dont l’ado tapissant sa chambre de posters du Che est la figure centrale.

 

Dans la suite de son article, le psychanalyste, après s’être emmêlé les pinceaux dans un tapis de banalités empreintes d’une vieille idéologie paternaliste et bourgeoise, nous  livre sa superbe intuition: les régimes totalitaires – l’auteur prend la RDA et l’URSS comme exemples – sont fondés sur une répartition inégale de la jouissance entre les chefs et les dominés, la volonté de jouir de ces derniers étant – à l’instar de certains personnages chez Orwell – le ferment du renversement de ces régimes.

 

Emu par cette brillante démonstration, je décidai de joindre à cet article une « réaction » - dont Libé précise qu’elle ne doit pas dépasser 2000 caractères – qui n’a pas semblé convenir à l’équipe de modérateurs avisés. Jugez-en vous-mêmes en espérant que vous ne me tiendrez pas rigueur, chers lecteurs, du style quelque peu cavalier de cette réponse… il ne s’agissait après tout que d’une « réaction »…:

 

« Pourquoi se donner la peine d'écrire un article rempli de tels lieux communs? De l'ado, associé de manière bien paternaliste et réactionnaire à la figure du guérillero et animé par un sentiment irrépressible de dire merde à ses parents, au topos orwellien d'une société en quête de jouissance castrée par un régime totalitaire, tout y passe...

On appréciera toutefois dans cet article le soin que Daniel Sibony met à dissimuler ses intentions idéologiques et politiques. Comme par hasard, en effet, les exemples sont finement choisis: les FARC en Colombie, l URSS, la RDA... j'ai cru un moment en lisant l article qu'on aurait droit à Marx le coureur de jupons!

Pourquoi est-il allé chercher aussi loin? Prenons des exemples plus proches de nous: en France, par exemple, la criminalisation des prostituées quand on connaît les mœurs de nos hommes politiques (Chirac, Dominique Ambiel, j'en passe et des meilleures, ...) est une belle illustration du monopole que nos dirigeants exercent sur la jouissance. 

Cessez de perdre votre temps à déverser de telles banalités, M. Sibony... et apprenez à JOUIR! »

 

Quelle que soit votre opinion sur cette modeste réaction « à chaud », vous admettrez qu’elle n’était pas injurieuse ni infamante à l’égard de Daniel Sibony. Elle se contentait de rappeler que, quel que soit le type de régime, même dans nos belles démocraties, le pouvoir permet à ses détenteurs de jouir de certains avantages…

 

Dans l’attente de sa publication, je m’aperçois qu’au bout de deux, puis trois, puis quatre heures, ma réaction n’a toujours pas été publiée. En revanche, Libé publie d’autres « réactions » dont vous jugerez par vous-mêmes de la qualité et de la pertinence. Un certain Koutousov lance ce vibrant panégyrique : « Jouissive analyse …» tandis qu’une autre, dénommée Emilie, ajoute subtilement : « Non les chefs jouisseurs ne sont pas sympas. Ceux qui abusent de leur pouvoir pour profiter d'autrui, les policiers corruptibles, ne sont pas sympas. Il faut avoir une mentalité d'esclave pour les trouver charmants. Les chefs jouisseurs nous pourrissent la vie depuis quelques dizaines de milliers d'années. » En somme, des commentaires d’une violence critique remarquable…

 

Suis-je donc devenu paranoïaque ? AGIT LOG serait-il fiché à Libé dans la liste des délinquants cybernétiques ? Peu de temps après, une autre réaction laconique, d’un certain Aimé, est publiée. Sa tonalité est résolument critique mais « modérée ». J’aurais d’ailleurs voulu la retranscrire ici ; mais malheureusement, au bout d’une heure, elle a été soigneusement effacée, contrairement aux usages en vigueur à Libé où les réactions sont modérées a priori - et non a posteriori comme nous le faisons du reste sur Agit Log, notre censure ne frappant que les commentaires nauséabonds et injurieux. Les modérateurs de Libé seraient-ils donc en réalité des "surmodérateurs" modérant leur propre modération ?

 

Espérons, pour conclure sur une note d'espoir ce billet à lire avec modération, que, comme l'écrivait Jean Genet, "écrire, c'est lever toutes les censures"...




Mots-clés: Libération - censure - Agit Log - blog politique - Daniel Sibony


Trackbacks
Pour faire un trackback sur ce billet : http://agitlog.zeblog.com/trackback.php?e_id=257760

Commentaires / Gueulantes
Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire / pousser une gueulante

Nom ou pseudo :


Email (facultatif) :


Site Web (facultatif) :


Commentaire :


 
AGIT-LOG - blog politique de gauche - CopyLEFT Agit-Log 2007-2010.

Optional graphic: 108 x 30, 485 bytes, transparent

sur AGIT-LOG sur le WEB